La navigation sur ce site n'est pas optimisée pour votre navigateur

Veuillez utiliser une version récente de Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari ou Microsoft Edge pour profiter au mieux de l'expérience.

Trouver un navigateur moderne
Menu

Infos intempéries

Nos équipes sont entièrement mobilisées pour rétablir le plus rapidement possible la situation. Suivez au jour le jour l’actualité liée à nos interventions sur le réseau de gaz et en électricité.

 

Pour toute question spécifique, contactez-nous au 04/220.12.11.
Nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension.

https://cms.resa.be/wp/wp-content/uploads/2021/07/banner-intemperies2021-1.png

Avis important aux citoyens sans gaz et électricité

À la suite des inondations et des circonstances inédites, votre alimentation en électricité ou en gaz n’a pas encore été rétablie. Sachez bien que sur le terrain, nos électriciens et gaziers font preuve d’une détermination sans faille, nuit et jour, pour vous rétablir au plus vite.

Afin de permettre à nos agents de terrain de contrôler votre compteur avant rétablissement du courant, pourriez-vous s’il vous plait indiquer de manière visible un numéro de téléphone auquel nos agents pourront vous joindre en cas d’absence à votre domicile ?

 

Nous serons en mesure prochainement de publier un document répertoriant, commune par commune, rue par rue, les zones sans électricité et notre planning d’intervention.

Comment cela va-t-il se passer pour rétablir le courant électrique et la distribution de gaz ?

Afin de vous orienter le mieux dans votre situation,
veuillez répondre à quelques questions

Votre panne concerne

Point sur la situation en temps réel

27/07/2021

Planning d’interventions du 28/07

 

Angleur Rue Val Benoit, rue Kinkempois, rue Henri Dunant, rue Fourchufossé et rue Camille Lemonier
Pepinster Rue Pepin, rue Lieutenant, rue Louis Formatin, rue de la Régence, rue Pierre Piqueray, Pont Walrand, rue Neuve et Quai Ferdinand Nicolaï
Tilff Avenue Laboule, Avenue Joseph Wauters, rue Fréson et rue Chevalier de Sauvage
Trooz Grand’Rue, rue de la marbrerie, rue Navette, Place du Marché, rue Au Moulin et rue du Marché
Chaudfontaine Avenue des Thermes et rue Simon Sauveur
Vaux-Sous-Chevremont (après midi et jeudi) Clos Hennekinne, Rue Emile Vandervelde, Rue général Jacques (1 à 192), rue Basse Henne, rue des Economes et clos Jules Paulus

26/07/2021

Planning d’interventions du 27/07

 

Angleur Rue Vaudrée et Quartier Peralta
Olne Rue Morivay, rue Gomelevay et rue Gamby
Tilff Avenue Laboule, rue Vandervelde, rue Ferrer, Quai de l’Ourthe, rue Damry, rue Waha
Trooz Rue de l’Eglise et Grand’Rue
Chaudfontaine Avenue des Thermes et rue Simon Sauveur

25/07/2021

Planning d’interventions du 26/07

 

Liège Quartier Longdoz, Douffet et Gretry
Angleur Rue Vaudrée, rue Vallon et Quatres Bras (suite de ce week-end)
Dison Quartier Tivoli, Renoupré (suite de ce week-end)
Tilff Avenue Laboule et rues adjacentes
Trooz Rue de l’Eglise et Grand’Rue
Chaudfontaine Avenue des Thermes et rue Simon Sauveur

23/07/2021

Planning d’interventions du 24/07 et 25/07

 

Samedi 24/07 Dimanche 25/07
Liège: Quartier Longdoz et Harscamp Idem
Angleur: Rue Vaudrée, rue Vallon et Quatres Bras Idem
Dison: Quartier Renoupré Dison: Quartier Tivoli
Tilff: Avenue Laboulle et Avenue des Ardennes Idem
Chaudfontaine: Avenue des Thermes Idem

23/07/2021

La solidarité s’opère entre les gestionnaires de réseaux de distribution de gaz et d’électricité :

 

SIBELGA, FLUVIUS et ORES portent main forte à RESA !

 

Ce jeudi, plus d’une trentaine d’agents techniques de Fluvius et Sibelga, en provenance de Flandres et de Bruxelles, se sont rendus au centre opérationnel de RESA à Herstal afin d’accompagner les équipes de RESA sur le terrain. Dès lundi prochain, ils seront une trentaine de plus à gonfler les rangs des renforts ! Le GRD ORES, dont le réseau de gaz, situé hors zone de sinistre, a été épargné, soutiendra également RESA par l’apport d’agents gaziers en plus des agents gaziers Fluvius et Sibelga.

 

« Ce renfort de personnel témoigne de la solidarité existante entre gestionnaires de réseaux et nous permettra d’avancer encore plus efficacement dans le rétablissement des foyers dépourvus d’énergie car au-delà des ressources humaines, les équipes de renfort viennent aussi avec leur propre matériel. Cette solidarité fait chaud au cœur », se réjouit Gil Simon, Directeur général.

 

A ce jour, plus de 2/3 des foyers sans électricité ont été rétablis. RESA opère à ce stade des interventions maison par maison afin de changer les compteurs endommagés avant de relancer l’énergie en toute sécurité.

 

Au niveau du gaz, où 10.000 ménages n’en bénéficient plus, les premières reconnections au réseau pourraient s’opérer dans une dizaine de jours, d’autres durant l’été.

 

« Concernant les situations très problématiques comme Pepinster, Angleur, Trooz et Chênée, nous travaillons en concertation avec les communes pour établir ensemble un plan séquencé de reconstruction du réseau en parallèle à la reconstruction des infrastructures communales », précise Gil Simon.

22/07/2021

Planning d’intervention des équipes RESA (électricité) de ce vendredi 23 juillet.

 

Dès demain, nos équipes d’agents électriciens se rendront principalement dans les lieux suivants :

  • Esneux : Hony
  • Chênée : Quartier de l’Ecole et rue de la Révision
  • Pepinster : Hodister et rue Massau
  • Chaudfontaine : Avenue des Thermes

Nous vous remercions autant que faire ce peut d’être présents chez vous afin de faciliter l’accès de nos agents à votre compteur d’électricité. En cas d’absence, merci de vous organiser avec un voisin ou de laisser vos coordonnées téléphoniques à votre porte ou tout autre endroit visible.

 

Nous avons déjà rétabli 2/3 des foyers privés d’énergie. Nous avançons mais sommes désormais dans la phase de travail qui consiste à passer de maison en maison afin de remplacer les compteurs endommagés.

 

Merci pour votre compréhension et pour votre patience.
Courage à toutes et tous !

20/07/2021

La situation en province de Liège est toujours catastrophique, car il y a encore 10.000 foyers privés d'électricité, principalement à Liège, Esneux, Trooz, Pepinster ou encore Chaudfontaine. Pourtant, 300 des 400 cabines endommagées ont déjà été réparées. Jeudi dernier, il y avait 26.500 foyers qui étaient privés d'électricité, rappelons-le. Les choses vont progressivement rentrer dans l'ordre.

Pour le gaz, en revanche, la situation est bien plus compliquée. Il y a également 10.000 foyers qui sont encore privés de gaz, mais dans ce cas, c’est plus que la semaine passée. Car après les constatations des dégâts, certaines installations ont été coupées par sécurité. Et ça devrait malheureusement durer.

 

Au niveau de l’électricité, nous sommes toujours dans des mesures d’urgence. Nous reconstruisons de façon provisoire le réseau par le maillage, par des groupes électrogènes. Puis nous allons devoir aller dans chaque habitation pour remplacer le compteur. Ça va prendre un peu de temps, on estime environ 1 mois.

 

En revanche, pour le gaz, les solutions viennent à plus long terme car ce sont des travaux de génie civil, qui doivent se faire en coordination avec d’autres impétrants, avec les communes ou la Région. Nous devrons reconstruire un réseau de l’ordre de 45 km.

19/07/2021

Retour sur un week-end éprouvant pour nos hommes de réseau qui font face à des situations de travail complètement apocalyptiques.

Depuis jeudi, nos agents ont déjà pu rétablir plus de 18.000 foyers à l’électricité. Il reste énormément de foyers sans électricité pour l’instant.Ils avancent d’heure en heure mais le travail reste colossal, tant le réseau est endommagé : Armoires et cabines de réseaux électriques arrachées, engluées dans la boue, des kilomètres de câbles emportés par les torrents et les arbres, etc.

 

En matière de gaz, la situation est encore plus catastrophique : des pans de réseaux ont disparu, l’eau et les graviers de sont introduits dans les conduites de gaz…d’une communes à l’autre, les conséquences sont énormes. 5000 personnes ne bénéficient plus de gaz. Cela nécessitera de très nombreuses semaines pour rétablir les dégâts!

 

Il faudra du temps et beaucoup de patience mais nous y arriverons, portés par une détermination sans faille!

17/07/2021

Réseaux de gaz et d’électricité de RESA en région liégeoise : la reconstruction du réseau prendra du temps !

Comme attendu, la décrue laisse place à des zones de réseaux, tant en gaz qu’en électricité, complètement dévastées par les torrents.

 

RESA fait face à des problèmes majeurs comme l’arrachage et la disparition de parties de son réseau dont l’ampleur des conséquences et la durée de privation de fourniture sera complètement différente en fonction qu’il s’agisse de l’électricité ou du gaz.

 

En effet, le réseau d’électricité, tel un maillage, permet généralement de mettre en place des solutions alternatives et de dépannage via le placement de groupes électrogènes, la reconstruction de liaisons provisoires ou l’alimentation via d’autres lignes, cabines, etc. Ces solutions provisoires, qui prennent certes du temps à être déployées, sont néanmoins possibles. « Mis à part quelques cas critiques, notamment à Pepinster ou dans certains villages ou quartiers de Trooz ou presque tout est détruit, nous pouvons espérer rétablir l’électricité provisoirement dans pratiquement toutes les communes sinistrées de façon progressive et pour la fin de la semaine prochaine dans les zones les plus critiques. Mais nous restons prudent car nous ne sommes pas à l’abri de problèmes extrêmes », précise Gil Simon, Directeur général de RESA.

 

En terme de chiffres, à ce jour, RESA a rétabli 222 cabines d’alimentation électriques, à savoir plus de 15.500 foyers. Il reste 157 cabines hors tension, ce qui correspond à 11.000 ménages toujours privés d’électricité.

 

En ce qui concerne le réseau gazier, après les premiers diagnostics posés au niveau des zones les plus sinistrées et la coupure de l’alimentation en gaz naturel dans celles-ci, des équipes ont vérifié les installations toujours alimentées en gaz mais impactées par les inondations. Les mesures de sécurisation ont été prises. De nombreuses interventions ont également eu lieu suite à des appels relatifs à des risques d’effondrement et des problèmes de stabilité (routes, bâtiments, ponts, …). La priorité actuelle est la poursuite de la sécurisation des réseaux, et donc des citoyens, ainsi que de continuer le diagnostic pour avoir un constat plus précis et prendre les mesures les plus adéquates.

 

Nous avons également constaté la présence d’une quantité impressionnante d’eau dans différentes zones de notre réseau, ce qui rend d’autant plus difficile le maintien de l’alimentation. Quelques coupures supplémentaires ont dû être opérées dans le quartier de Kinkempois à Liège.

 

La situation est donc très problématique étant donné qu’aucune solution provisoire n’est possible pour une réalimentation en gaz. Le rétablissement passe nécessairement pas une reconstruction du réseau avec d’importants travaux de génie civil partout où il a été arraché ou endommagé. « Cette reconstruction nécessitera des semaines voire des mois de travail à la suite de quoi nos équipes devront passer dans tous les foyers sinistrés afin de s’assurer de la parfaite étanchéité des installations avant de relancer le gaz dans les conduites. Là aussi il s’agira d’un travail colossal ! ».

 

Pour rappel, 3600 ménages sont privés de gaz à la suite des catastrophiques intempéries.

 

« Sur le terrain, nos électriciens et gaziers font preuve d’une détermination sans faille, nuit et jour, pour rétablir les sinistrés, portés et encouragés par l’ensemble du personnel de RESA. Nous recevons de propositions de toute part (entreprises sous-traitantes, autres gestionnaires de réseaux, …) pour nous venir en aide, forces vives dont nous aurons besoin pour que rayonne à nouveau l’énergie dans les foyers ».

16/07/2021

La décrue laisse place à des situations désastreuses : des pans du réseau de gaz ont été emportés.

Mobilisés sur le terrain, les agents de RESA constatent, à l’amorce de la décrue, les dégâts immenses que les intempéries ont laissés aussi sur les réseaux de gaz et d’électricité.

 

« Au niveau du réseau gazier, c’est avec effarement que nous constatons que des pans de réseaux ont été arrachés avec le bitume, c’est une véritable catastrophe. On aperçoit ça et là des compteurs qui flottent et des canalisations ont complétement disparu ! », annonce avec effarement Gil SIMON, Directeur général de RESA.

 

Si au niveau de l’électricité, où la situation est tout aussi critique, le maillage du réseau permet parfois de trouver des solutions de repli, la situation est complètement différente au niveau du gaz ; une conduite sectionnée implique de couper toute la zone en amont.

 

Pour rappel, la canalisation emportée par les flots à Chênée a entrainé la mise hors gaz de la station d’Angleur. Sont ainsi impactées les communes de :

 

Chaudfontaine : 471 riverains

 

Trooz : 654 riverains

 

Fraipont : 182 riverains

 

Nessonvaux : 129 riverains

 

Tilff : 57 riverains

 

Embourg : 878 riverains

 

Il faudra compter plusieurs semaines pour un rétablissement complet afin d’effectuer les réparations, les renouvellements liés aux conduites arrachées, le remplacement des compteurs, la remise en état des conduites dans lesquelles l’eau et la boue se sont infiltrées, la remise en service tronçon par tronçon et le passage obligatoire chez TOUS les riverains concernés !

 

Des contrôles sont toujours en cours pour certaines localités où le niveau de l’eau est descendu (Spa, Haute-Meuse, …). Par mesure de sécurité et afin de lever tous risques, les communes de Pepinster et de Limbourg ont aussi été déconnectées du réseau gazier, ce qui représentent 1230 personnes en plus, portant le chiffre total à 3601 personnes sans gaz pour le moment.

 

Au niveau du réseau d’électricité, nous étions hier à 379 cabines hors tension. Durant la nuit, ce matin, et cet après-midi, 176 cabines ont pu être relancées. A 16 heures, ce vendredi, 203 cabines sont hors tension ce qui correspond à environ 17.150 ménages sans électricité pour l’instant. Il nous faudra encore plusieurs jours pour rétablir l’ensemble des riverains.

 

Nous conseillons fortement aux personnes lourdement sinistrées qui reprennent possession de leur maison de ne pas tenter de relancer leurs installations électriques sans l’aval d’un électricien ou d’un organisme agréé.

 

RESA met toutes ses forces au service des citoyens pour rétablir dès que possible l’énergie dans leur foyer, malgré les énormes difficultés liées à la situation catastrophique qui touche notre région. De façon générale, l’ampleur des dégâts sur nos installations ne pourra être complètement mesurée qu’après la totale décrue et il est à craindre que de nombreux et importants travaux de remise en état des réseaux soient nécessaires et indispensables.

16/07/2021

RESA met toutes ses forces au service des citoyens pour rétablir dès que possible l’énergie dans leur foyer.

Au niveau du réseau d’électricité, nous étions hier à 379 cabines hors tension. Durant la nuit et ce matin, 90 ont pu être relancées , il reste 289 cabines hors tension ce qui correspond à un peu plus de 20.000 ménages sans électricité pour l’instant.

 

Pour rappel, les cabines en contact avec l’eau se mettent hors tension pour la sécurité de la population et pour protéger le réseau extrêmement mis à mal par cette catastrophe sans précédent.

 

A ce jour, le poste haute tension d’Elia de Pepinster est également toujours sinistré, même si la décrue s’amorce. Elia procèdera à la mise en place d’installations provisoires durant plusieurs jours en collaboration étroite avec nos équipes. Ce poste haute tension concerne l’alimentation des communes de Pepinster, Trooz, Aywaille, Olne et Sprimont. Dans ces communes, l’approvisionnement en électricité est fortement perturbé.

 

Au-delà, la plupart des communes localisées dans la vallée de la Vesdre, de l’Ourthe et de l’Amblève sont aussi en partie sans électricité essentiellement Tilff, Esneux, Chaudfontaine, Comblain, Chênée, Angleur. Nous nous efforçons néanmoins de trouver des solutions ponctuelles au fur et à mesure de l’évolution de la situation et rétablissons le courant partout où c’est possible de le faire, cabine après cabine. Les groupes électrogènes sont réquisitionnés pour reconstruire le réseau. Cependant, nous ne pouvons garantir un retour à la normale avant plusieurs jours.

 

Nous conseillons fortement aux personnes lourdement sinistrées qui reprennent possession de leur maison de ne pas tenter de relancer leurs installations électriques sans l’aval d’un électricien ou d’un organisme agréé.

 

Au niveau du réseau gazier, la conduite emportée par les eaux à Chênée ne pourra être réparée avant plusieurs jours et la décrue complète. Ainsi les communes et villages de Chaudfontaine, Trooz, Fraipont, Nessonvaux, Tilff et Embourg ne sont toujours pas alimentées en gaz. Il est impossible à l’heure actuelle d’estimer le délai de rétablissement. De plus, par mesure de sécurité, RESA devra passer dans chaque foyer avant de relancer l’installation au gaz en toute sécurité.

 

RESA met toutes ses forces au service des citoyens pour rétablir dès que possible l’énergie dans leur foyer, malgré les énormes difficultés liées à la situation catastrophique qui touche notre région. De façon générale, l’ampleur des dégâts sur nos installations ne pourra être complètement mesurée qu’après la décrue et il est à craindre que de nombreux et importants travaux de remise en état des réseaux soient nécessaires et indispensables.

 

Nous tenons à nouveau à adresser tous nos encouragements à la population lourdement touchée, aux services de secours communaux et provinciaux ainsi qu’à nos agents qui sont sur le front 24h/24.

15/07/2021

Impact des intempéries sur le réseau d’électricité et de gaz de RESA : perturbations d’une ampleur sans précédent dans de nombreuses communes de la Province de Liège.

Depuis hier, l’ensemble des équipes de RESA est entièrement mobilisé sur le front des intempéries.

 

Au niveau du réseau électrique, une centaine de cabines sont complètement sous eau, la plupart localisées dans les communes de la vallée de la Vesdre, de l’Ourthe et de l’Amblève. Les conséquences de ces incidents dépassent largement les frontières des communes sinistrées, certaines cabines sous eau alimentent en effet des zones limitrophes.

 

Dans le cas où l’électricité entre en contact avec l’eau, les cabines se mettent hors tension afin de garantir la sécurité des riverains et du réseau ainsi que la viabilité de nos installations, fortement mises en péril. Au-delà, certaines de nos installations resteront totalement inaccessibles jusqu’à la décrue.

 

A ce stade, tout ce qui a pu être réalimenté l’a été. Nous nous efforçons néanmoins de trouver des solutions ponctuelles au fur et à mesure de l’évolution de la situation. Lors de la décrue, les installations devront être séchées et nettoyées avant d’être relancées en toute sécurité, ce qui nécessite des opérations techniques complexes. Nous ne pouvons garantir un retour à la normale avant plusieurs jours, malgré tous les efforts déployés par nos techniciens.

 

En ce qui concerne le réseau gazier : certains dégâts sont à déplorer au niveau de nos conduites. Afin d’éviter que l’eau ne s’introduise dans les canalisations de gaz, des opérations de sécurisation sont prises sur le réseau.

 

Cependant, dans certains cas, pour des raisons de sécurité, une série d’installations ont été mises « hors gaz » entre Pepinster et Chênée. Les réalimentations après coupures nécessiteront un passage auprès de tous les citoyens concernés pour purger les installations lors de la remise sous gaz. Ces opérations prendront également du temps avant un retour progressif à la normale.

 

De manière générale, nous invitons les citoyens situés en zones inondées ou à risque à fermer la vanne d’alimentation en gaz et à couper l’alimentation électrique.

 

Nous tenons à adresser tous nos encouragements à la population lourdement touchée, aux services de secours communaux et provinciaux ainsi qu’à nos agents qui sont sur le front 24h/24.

 

Vous voulez être tenus au courant de l’évolution de la situation sur notre réseau ? Rendez-vous sur notre page Facebook.